Suivant: , Monter: Command line interface   [Table des matières][Index]


28.1 Options passées à la ligne de commande

On décrit ici les options de ligne de commande qui sont pertinentes pour rédaction ordinaire de documents. Pour une liste complète, essayez d’exécuter ‘latex --help’ depuis la ligne de commande.

Avec nombre d’implementations on peut spécifier les options de ligne de commande avec un prefixe ‘-’ ou ‘--’. C’est le cas à la fois pour TeX Live (y compris MacTeX) et MiKTeX. Ici on utilise les deux conventions indistinctement. Si une option prend une valeur, celle-ci peut être spécifiée soit comme un argument séparé (‘--truc bidule’), ou comme un argument unique avec un signe = (‘--truc=bidule’), à condition qu’il n’y ait aucun espace autour du =. On utilisera en général la syntaxe en =.

-version

Affiche la version courante, comme ‘pdfTeX 3.14159265-2.6-1.40.16 (TeX Live 2015/Debian)’ ainsi qu’une petite quantité d’information supplémentaire, et se termine.

-help

Produit un message bref d’utilisation servant d’aide-mémoire et se termine.

-interaction=mode

zTeX compile un document en l’un parmi quatre modes possibles d’interaction : batchmode, nonstopmode, scrollmode, errorstopmode. Dans le mode errorstopmode (le mode par défaut), TeX s’arrête à chaque erreur et demande une intervention de l’utilisateur. Dans le mode batchmode il n’imprime rien sur le terminal, on défile sur les erreurs comme si l’utilisateur appuyait RETURN à chaque erreur, et les fichiers manquants entrainent la terminaison de la tâche. Dans le mode nonstopmode, les messages de diagnostic apparaissent sur le terminal mais comme dans le mode batch il n’y as pas d’interaction avec l’utilisateur. Dans le mode scrollmode, TeX s’arrête en cas de fichiers manquants ou d’entrée clavier, mais pour nulle autre raison.

Par exemple, en démarrant LaTeX avec cette ligne de commande :

pdflatex -interaction=batchmode nomfichier

on élimine la plupart des sorties terminal.

-jobname=chaîne

Règle la valeur du nom d’ouvrage de TeX à la chaîne de caractères chaîne. Le fichier journal et le fichier de sortie s’appeleront chaîne.log et chaîne.pdf. voir Jobname.

-output-directory=répertoire

Écrit les fichiers dans le répertoire répertoire. Il doit déjà exister. Ceci s’applique à tous les fichiers externes créés par TeX ou LaTeX, tels que le fichier .log de l’exécution, les fichiers .aux, .toc, etc., créés par LaTeX, de même que le fichier de sortie principal .pdf ou .dvi lui-même.

Lorsqu’il est spécifié, le répertoire de sortie répertoire est aussi vérifié en premier automatiquement pour tout fichier lu en entrée, de sorte que les fichiers externes peuvent être relus en entrée, si désiré. Le vrai répertoire courant (dans lequel LaTeX été lancé) demeure inchangé, et est également vérifié pour trouver les fichiers en entrée.

--enable-write18
--disable-write18
--shell-escape
--no-shell-escape

Activation et désactivation \write18{commande_shell} (voir \write18). Les deux premières options sont prises en charge à la fois par TeX Live et MiKTeX, alors que les deux suivantes sont des synonymes pris en charge par TeX Live.

Activer cette fonction a des implications lourdes de sécurité, puisque cela permet à un fichier LaTeX d’exécuter n’importe quelle commande. Ainsi, par défaut, le \write18 non restreint n’est pas autorisé. (Le réglage par défaut de TeX Live, MacTeX, et MiKTeX est d’autoriser l’exécution d’un nombre limité de programmes en relation avec TeX, et qu’elles distribuent).

Pa exemple, si vous invoquez LaTeX avec l’option no-shell-escape, et que dans votre document vous appelez \write18{ls -l}, alors vous n’obtenez pas d’erreur mais votre fichier journal dit ‘runsystem(ls -l)...disabled’.

-halt-on-error

Arrête le traitement sur la première erreur.

-file-line-error
-no-file-line-error

Active ou désactive le style nomfichier:numéroligne:erreur des messages d’erreur. Ces options ne sont disponibles qu’avec TeX Live ou MacTeX.


Suivant: , Monter: Command line interface   [Table des matières][Index]