Suivant: , Monter: Front/back matter   [Table des matières][Index]


25.1 Table des matières etc.

Synopsis, l’un parmi ceux qui suivent :

\tableofcontents
\listoffigures
\listoftables

Produit une table des matières, ou une liste des figures, ou une liste des tableaux. Placez la commande à l’endroit même où vous voulez que la table ou liste apparaisse. Vous n’avez pas à la renseigner ; par exemple, typiquement les entrées de la table des matières sont automatiquement générées à partir des commandes de rubricage \chapter, etc.

L’exemple ci-dessous illustre la première commande, \tableofcontents. LaTeX produit une table des matières sur la première page du livre.

\documentclass{book}
% \setcounter{tocdepth}{1}
\begin{document}
\tableofcontents\newpage
  ...
\chapter{...}
  ...
\section{...}
  ...
\subsection{...}
  ...
\end{document}

En décommentant la deuxième ligne on peut limiter la table à ne lister que les rubriques issues de \chapter et \section, mais pas celle issue de \subsection, parce que la commande \section a pour niveau 1. Voir Sectioning pour les numéros de niveaux des rubriques. Pour plus ample information sur tocdepth voir Sectioning/tocdepth.

Un autre exemple de l’utilisation de \tableofcontents est dans Larger book template.

Si vous désirez un saut de page après la table des matières, insérez une commande \newpage après la commande \tableofcontents, comme ci-dessus.

Pour fabriquer la table des matières, LaTeX stocke l’information dans un fichier auxiliaire nommé fichier-racine.toc (voir Splitting the input). Par exemple, le fichier LaTeX test.tex ci-dessous :

\documentclass{article}
\begin{document}
\tableofcontents\newpage
\section{Premièrement}
\subsection{Deuxièmement}
  ...

écrit la ligne suivante dans test.toc :

\contentsline {section}{\numberline {1}Premièrement}{2}
\contentsline {subsection}{\numberline {1.1}Deuxièmement}{2}

L’indication section ou subsection donne le type de rubrique. Le crochet \numberline vous permet de changer la façon dont l’information apparaît au sein de la table des matières. Son unique argument, 1 ou 1.1, est le numéro de la rubrique alors que le reste du deuxième argument de \contentsline, Premièrement ou Deuxièmement, est le titre. Finalement, le troisième argument, 2, est le numéro de la page à laquelle les rubriques débutent.

Une conséquence de cette stratégie de stockage de fichier auxiliaire est que pour obtenir correctement la page de table des matières vous devez exécuter LaTeX deux fois, une fois pour stocker l’information et une fois pour l’obtenir. En particulier, la première fois que vous exécutez LaTeX sur un nouveau document, la page de table des matières est vide hormis le titre ‘Table des matières’. Il suffit de l’exécuter de nouveau.

Les commandes \listoffigures et \listoftables produisent une liste des figures et une liste des tables. Elles fonctionnent de la même façon que les commandes pour la table des martières ; notamment elles fonctionnent avec l’information stockée dans des fichiers .lof et .lot.

Pour modifier le titre de la page de table des matières, inspirez vous la la première ligne de l’exemple suivant :

\renewcommand{\contentsname}{Table des matières}
\renewcommand{\listfigurename}{Tracé de courbes}
\renewcommand{\listtablename}{Tableaux}

De même, les deux autres lignes s’occupent des deux autres. Des paquetages d’internationalisation tels que babel ou polyglossia modifient les titres en fonction de la langue de base sélectionnée.

Le CTAN a beaucoup de paquetages traitant de la table des matières et des listes de figures et de tableaux. L’un d’eux bien commode pour ajuster certains aspects du traitement par défaut, tels que l’espacement, est tocloft. Et tocbibbind permet d’ajouter automatiquement la bibliograpghie, les indexes, etc. à la table des matières.


Suivant: , Monter: Front/back matter   [Table des matières][Index]