Suivant: , Précédent: , Monter: Math symbols   [Table des matières][Index]


16.2.2 \boldmath & \unboldmath

Synopsis (utilisé en mode paragraphe ou mode LR) :

\boldmath \( math \)

ou

\unboldmath \( math \)

Ce sont des déclarations pour mettre en caractères gras les lettres et symboles dans math, ou pour contredire cela et revenir à la graisse normale (non-gras) utilisée par défaut. Elles ne doivent être utilisées ni en mode math, ni en mode math hors texte (voir Modes). Les deux commandes sont fragiles (voir \protect).

Voici un exemple dans lequel chaque commande \boldmath a lieu au sein d’une \mbox :

on a $\mbox{\boldmath \( v \)} = 5\cdot\mbox{\boldmath \( u \)$}$

ce qui signifie que \boldmath est seulement utilisé dans un mode texte, en l’occurrence le mode LR, et explique pourquoi LaTeX doit basculer en mode math pour composer v et u.

Si vous utilisez l’une ou l’autre des ces commande en mode math, comme dans Échec : \( \boldmath x \), alors vous obtenez quelque-chose du genre de ‘LaTeX Font Warning: Command \boldmath invalid in math mode on input line 11’ et ‘LaTeX Font Warning: Command \mathversion invalid in math mode on input line 11’.

La commande \boldmath est problématique par bien des aspects. Les nouveaux documents devraient utiliser le paquetage bm fourni par l’équipe du projet LaTeX. Une description complète est hors du champ d’application de ce manuel (voir la documentation complète sur le CTAN) mais le petit exemple suivant :

\usepackage{bm}   % dans le préambule
...
on a $\bm{v} = 5\cdot\bm{u}$

illustre déjà que c’est une amélioration par rapport à \boldmath.


Suivant: , Précédent: , Monter: Math symbols   [Table des matières][Index]