Suivant: , Monter: Splitting the input   [Table des matières][Index]


24.1 \endinput

Synopsis :

\endinput

Quand vous écrivez \include{nomfichier}, alors au sein de nomfichier.tex le matériel qui vient après \endinput n’est pas inclus. Cette commande est optionnelle ; si nomfichier.tex ne comprend pas de \endinput alors LaTeX lit tout le fichier.

Par exemple, supposons que le fichier racine d’un document a un \input{chap1} que ce le contenu de chap1.tex est ce qui suit :

\chapter{One} Ce matériel apparaît dans le document.  \endinput Ceci
n'apparaît pas.

Ceci peut être utile pour placer de la documentation ou des commentaire à la fin d’un fichier, ou pour éviter des caractères indésirable qui pourraît s’ajouter si le fichier est transmis dans le corps d’un courriel. C’est également utile pour déboguer : une stratégie pour localiser des erreurs est de placer un \endinput à mi-chemin en cours des fichiers inclus et de voir si l’erreur disparaît. Ensuite, sachant quelle moitié contient l’erreur, en déplaçant le \endinput à mi-chemin de cette zone circonscrit de plus près l’endroit où elle se trouve. Ainsi on trouve rapidement la ligne fautive.

Après avoir lu \endinput, LaTeX continue à lire jusqu’à la fin de la ligne, ansi il est possible de faire suivre cette ligne par quelque-chose qui sera tout de même lu. Ceci vous permet entre autre de fermer un \if... par un \fi.