Suivant: , Précédent: , Monter: Line breaking   [Table des matières][Index]


9.3 \newline

Dans du texte ordinaire, cette commande termine une ligne d’une façon qui ne la justifie pas à droite, de sorte que le texte précédent la fin de ligne n’est pas étiré. C-à-d. que, en mode paragraphe (voir Modes), la commande \newline est équivalente à une double-contr’oblique (voir \\). Cette commande est fragile (voir \protect).

Toutefois, les deux commandes diffèrent au sein d’un environnement tabular ou array. Dans une colonne avec un specificateur produisant une boîte paragraphe, comme typiquement p{..}, \newline insère un saut de ligne au sein de la colonne, c.-à-d. insère une fin de ligne à l’intérieur de la colonne, c.-à-d. qu’elle ne rompt pas la ligne entière de tableau. Pour rompre la ligne entière utilisez \\ ou son équivalent \tabularnewline.

L’exemple suivant écrit ‘Nom~:’ et ‘Adresse~:’ comme deux lignes au sein d’une seule cellule du tableau.

\begin{tabular}{p{2.5cm}@{\hspace{5cm}}p{2.5cm}}
  Nom~: \newline Adresse~: &Date~: \\ \hline
\end{tabular}

La ‘Date~:’ sera alignée sur la ligne de base de ‘Nom~:’.