Suivant: , Précédent: , Monter: Spaces   [Table des matières][Index]


19.5 \spacefactor

Synopsis :

\spacefactor=entier

Influence le comportement de LaTeX en termes de dilatation / contraction de glue. La plupart des documents de niveau d’utilisateur ne font pas usage de cette commande.

Alors que LaTeX compose le matériel, il peut dilater ou contracter les espaces entre les mots. (Cet espace n’est pas un caractère ; on l’appelle la glue inter-mot ; voir \hspace). La commande \spacefactor (issue de TeX de base) vous permet, par exemple, d’avoir l’espace après un point qui se dilate plus que l’espace après une lettre terminant un mot.

Après que LaTeX a placé chaque caractère, ou filet ou autre boîte, il règle un paramètre qu’on apelle le facteur d’espace. Si ce qui suit en entrée est une espace alors ce paramètre affecte la quantité de dilatation ou de contraction pouvant survenir. Un facteur d’espace plus grand que la valeur normale signifie que la glue peut se dilater davantage, et moins se contracter. Normalement, le facteur d’espace vaut 1000. Cette valeur est en vigueur après la plupart des caractères, et toute boîte qui n’est pas un caractère, ou formule mathématique. Mais il vaut 3000 après un point, un point d’exclamation, ou d’interrogation, il vaut 2000 après un caractère deux-points, 1500 après un point-virgule, 1250 après une virgule, et 0 après une parenthèse fermante ou un crochet fermant, ou un guillemet anglais fermant double, ou simple. Finalement, il faut 999 après une lettre capitale.

Si le facteur d’espace f vaut 1000 alors l’espace de glue sera de la taille normale d’une espace dans la police courante (pour Computer Modern Roman en 10 point, cela vaut 3,3333 points). Sinon, si le facteur d’espace f est supérieur à 2000 alors TeX ajoute la valeur d’espace supplémentaire définie pour la police courante (pour Computer Modern Roman en 10 point cela vaut 1,11111 points), et ensuite la value valeur de dilation normale de la police est multipliée par f /1000 et la valeur normale de contraction par 1000/f (pour Computer Modern Roman en 10 point elles valent 1,66666 et 1,11111 points).

Par exmple, considérez le point à la fin de Le meilleur ami d'un homme est son chien. Après celui-ci, TeX place un espace supplémentaire fixé, et également permet à la glue de se dilater trois fois plus et de se contracter par 1/3 fois plus que la glue après ami, ce mot ne se terminant pas sur un point.

Les règles de fonctionnement des facteurs d’espace sont en fait encore plus complexes car elles jouent d’autres rôles. En pratique, il y a deux conséquences. Tout d’abord, si un point ou une autre ponctuation est suivie d’une parenthèse ou d’un crochet fermant, ou d’un guillemet anglais fermant simple ou double, alors l’effet sur l’espacement de ce point se propage à travers ces caractères (c-à-d. que la glue qui suit aura plus de dilatation ou de contraction). Deuxièmement, si la ponctuation suit une lettre capitale alors son effet n’est pas là de sorte que vous obtenez un espacement ordinaire. Ce second cas affecte également les abréviations qui ne se terminent pas par une lettre capitale (voir \@).

Vous pouvez utiliser \spacefactor seulement en mode paragraphe ou en mode LR (voir Modes). Vous pouvez voir la valeur courante avec \the\spacefactor ou \showthe\spacefactor.

(Commentaire, ne concernant pas vraiment \spacefactor : si vous avez des erreur du genre de ‘You can't use `\spacefactor' in vertical mode’, ou ‘You can't use `\spacefactor' in math mode.’, ou ‘Improper \spacefactor’ alors c’est que vous avez probablement essayer de redéfinir une commande interne. Voir \makeatletter & \makeatother.)


Suivant: , Précédent: , Monter: Spaces   [Table des matières][Index]