Suivant: , Précédent: , Monter: picture   [Table des matières][Index]


8.19.11 \shortstack

Synopsis :

\shortstack[position]{ligne-1\\ ...}

La commande \shortstack produit une pile verticale d’objets.

L’exemple suivant étiquette l’axe des y en écrivant le mot ‘axe’ au dessus du mot ‘y’.

\setlength{\unitlength}{1cm}
\begin{picture}(5,2.5)(-0.75,0)
   \put(0,0){\vector(1,0){4}}   % axe des x
   \put(0,0){\vector(0,1){2}}   % axe des y
   \put(-0.2,2){\makebox(0,0)[r]{\shortstack[r]{axe\\ $y$}}}
\end{picture}

Pour une pile \shortstack, le point de référence est le coin inférieur gauche de la pile. Dans l’exemple plus haut la boîte \makebox (voir \mbox & \makebox) met la pile fer à droite dans une boîte de largeur nulle, de sorte qu’au bout du compte la pile est située légèrement à la gauche de l’axe des y.

Les positions valides sont :

r

Aligne les objets fer à droite

l

Aligne les objets fer à gauche

c

Centre les objets (position par défaut)

Les objets sont séparés en lignes avec \\. « Short stack » signifie « pile courte » en anglais : ces piles sont courtes au sens où, contrairement à un environnement tabular ou array, dans leur cas les lignes ne sont pas espacées d’un interligne uniforme. Ainsi, dans \shortstack{X\\o\\o\\X} les première et dernière lignes sont plus hautes que les deux du milieu, et donc l’interligne entre les deux du milieu est plus petit que celui entre la troisième et la dernière ligne. Vous pouvez ajuster les hauteurs et profondeurs de ligne en mettant l’interligne habituel avec \shortstack{X\\ \strut o\\o\\X} (voir \strut), ou explicitement, avec une boîte de largeur nulle \shortstack{X \\ \rule{0pt}{12pt} o\\o\\X}, ou encore en uitilisant l’argument optionnel de \\, comme dans \shortstack{X\\[2pt] o\\o\\X}.

La commande \shortstack est également disponbile hors de l’environnement picture.


Suivant: , Précédent: , Monter: picture   [Table des matières][Index]