Suivant: , Précédent: , Monter: Sectioning   [Table des matières][Index]


6.4 \subsection

Synopsis, l’un parmi :

\subsection{titre}
\subsection*{titre}
\subsection[tdm-titre]{titre}

Commence une sous-section. Les classes LaTeX standardes article, book, et report ont toutes cette commande.

L’exemple suivant produit une sous-section :

Nous allons montrer qu'il y a plus de fonction que de machines de Turing
et donc que certaines fonctions n'ont pas de machine associée.

\subsection{Cardinal} Nous allons commencer par deux paradoxes qui
mettent en scène le défi que pose à notre intuition la comparaison des
tailles d'ensembles infinis.

Pour les classes LaTeX standardes book et report la sortie par défaut est du genre de ‘1.2.3 titre’ (pour chapitre 1, section 2, sous-section 3), seul sur sa ligne et fer à gauche, en caractère gras et un peu plus gros (la taille de police est \large). La même chose vaut dans article à ceci près qu’il n’y a pas de chapitre dans cette classe, alors cela ressemble à ‘2.3 titre’.

La forme en * affiche titre. Mais elle n’affiche pas le numéro de sous-section, ni n’incrémente le compteur subsection, et ne produit aucune entrée dans la table des matières.

L’argument optionnel tdm-titre apparaît comme le titre de sous-section dans la table des matières (voir Table of contents etc.). S’il n’est pas présent alors titre est à la place. L’exemple suivant montre le texte complet dans le titre de sous-section,

\subsection[$\alpha,\beta,\gamma$ paper]{\textit{The Origin of
  Chemical Elements} by R.A.~Alpher, H.~Bethe, and G.~Gamow}

mais seulement ‘α,β,γ paper’ dans la table des matières.

Pour déterminer quelles rubriques sont numérotées et lesquelles apparaissent dans la table des matières, le numéro de niveau d’une sous-section est 2 (voir Sectioning/secnumdepth et voir Sectioning/tocdepth).

Lorsque chargez un paquetage d’internationalisation tel que babel, mlp ou polyglossia, et que la langue sélectionnée est le français, alors le premier paragraphe après le titre est normalement renfoncé, comme c’est la convention en typographie française. Par contre, si vous restez en langue par défaut, c-à-d. en anglo-américain, le paragraphe qui suit le titre de sous-section n’est pas renfoncé, étant donné que c’est pour l’anglo-américain une pratique typographique standarde. Pour obtenir un renfoncement dans ce cas utilisez le paquetage indentfirst.

Il y a diverses façon de changer le comportement de la commande \subsection. L’une d’elles et la commande \@startsection (voir \@startsection). Il y a aussi divers paquetages sur le CTAN traitant de cela, dont titlesec. Voir sa documentation, mais l’exemple ci-dessous donne un aperçu de ce qu’il peut faire.

\usepackage{titlesec}   % dans le préambule
\titleformat{\subsection}[runin]
  {\normalfont\normalsize\bfseries}  % format du titre
  {\thesubsection}                   % étiquette
  {0.6em}                            % espacement entre l'étiquette et le titre
  {}                                 % code crochet exécuté avant

Cela place le numéro de sous-section et titre sur la première ligne de texte.


Suivant: , Précédent: , Monter: Sectioning   [Table des matières][Index]