Suivant: , Précédent: , Monter: Fonts   [Table des matières][Index]


4.3 tailles des polices

Les commandes de type de taille standardes suivantes sont pris en charge par LaTeX. Le tableau indique le nom de la commande et taille utilisée (en points) correspondant réellement pour la police avec les options ‘10pt’, ‘11pt’, et ‘12pt’ de classe de document, respectivement (voir Document class options).

commande10pt11pt12pt
\tiny566
\scriptsize788
\footnotesize8910
\small91010,95
\normalsize (par défaut)1010.9512
\large121214,4
\Large14.414.417,28
\LARGE17.2817.2820,74
\huge20,7420,7424,88
\Huge24.8824.8824.88

Les commandes énumérées ici sont des formes déclaratives (non des formes par environnement), vu que c’est ainsi qu’on les utilise typiquement. Comme dans l’exemple qui suit :

\begin{quotation} \small
  Le Tao que l'on peut nommer n'est pas le Tao.
\end{quotation}

Dans ce qui précède, la portée de \small s’étend jusqu’à la fin de l’environnement quotation. Elle s’arrêterait également à la prochaine commande de style ou à la fin du groupe courant, de sorte qu’on aurait pu la mettre entre accolades {\small Ce texte est en petits caractères.}.

Essayer d’utiliser ces commandes en math, comme dans $\small mv^2/2$, donne l’avertissement ‘LaTeX Font Warning: Command \small invalid in math mode’, et la taille de fonte n’est pas changée. Pour travailler avec un formule trop grande, le plus souvent la meilleure option est d’utiliser l’environnement displaymath (voir Math formulas), ou l’un des environnement fournis par le paquetage amsmath. Pour des mathématiques dans le texte, comme dans un tableau de formules, une alternative est quelque-chose du genre de {\small $mv^2/2$}. (Il arrive que \scriptsize et \scriptstyle soient pris l’un pour l’autre. Les deux changent la taille mais le dernier change nombre d’autres aspects conditionnant la composition des mathéatiques. Voir Math styles).

Une forme par environnement de chacune de ces commandes est également définie ; par exemple, \begin{tiny}...\end{tiny}. Toutefois, en pratique cette forme peut aisément mener à des espaces indésirables au début et/ou à la fin de d’environnement si on n’y prête pas attention, ainsi on risque en général moins de faire d’erreur si on s’en tient à la forme déclarative.

(Digression : techniquement, vu la façon dont LaTeX définit \begin et \end, presque toutes les commandes qui ne prennent pas d’argument on une forme par environnement. Mais dans presque tous les cas ce serait juste une source de confusion de l’utiliser. La raison pour mentionner spécifiquement la forme par environnement des déclarations de taille de police est que cet usage particulier n’est pas rare).


Suivant: , Précédent: , Monter: Fonts   [Table des matières][Index]