Précédent: , Monter: Fonts   [Table des matières][Index]


4.4 commandes de fontes de bas niveau

Ces commandes sont principalement destinés aux auteurs de macros et paquetages. Les commandes indiquées ici sont seulement un sous-ensemble de celles disponibles.

\fontencoding{codage}

Sélectionne le codage de police, le codage de la police utilisée en sortie. Il y a un grand nombre de codages valides. Les plus usuels sont OT1, le codage original de D. Knuth pour la police Computer Modern (la police par défaut), et T1, également désigné par codage Cork, qui prend en charage les caractères accentués utilisés par les langues européennes les plus parlées (allemand, français, italien, polonais et d’autres encore), ce qui permet à TeX de faire la césure des mots contenant des lettres accentuées. Pour plus d’information, voir https://ctan.org/pkg/encguide.

\fontfamily{famille}

Sélectionne la famille de polices. La page web https://www.tug.dk/FontCatalogue/ donne un moyen de naviguer facilement à travers un grand nombre des polices utilisées avec LaTeX. Voici des exemples de quelques-unes des familles les plus usuelles :

pagAvant Garde
fvsBitstream Vera Sans
pbkBookman
bchCharter
ccrComputer Concrete
cmrComputer Modern
cmssComputer Modern Sans Serif
cmttComputer Modern Typewriter
pcrCourier
phvHelvetica
fi4Inconsolata
lmrLatin Modern
lmssLatin Modern Sans
lmttLatin Modern Typewriter
pncNew Century Schoolbook
pplPalatino
ptmTimes
unclUncial
putUtopia
pzcZapf Chancery
\fontseries{série}

Sélectionne une série de police. Une série combine une graisse et une largeur. Typiquement, une police prend en charge seulement quelques-unes des combinaisons possibles. Les combinaisons de valeurs de séries comprennent notamment :

mMoyen (normal)
bGras
cCondensé
bcCondensé Gras
bxGras étendu

Les valeurs possibles de graisses, considérées individuellement, sont :

ulUltra maigre
elExtra maigre
lMaigre — ‘l’ pour light en anglais
slSemi maigre
mDemi-gras — ‘m’ pour medium en anglais
sbSemi gras
bGras — ‘b’ pour bold en anglais
ebExtra gras
ubUltra gras

La valeurs possibles de largeur, considérées individuellement sont :

ucUltra condensé
ecExtra condensé
cCondensé
scSemi condensé
mMoyen
sxSemi étendu
xétendu
exExtra étendu
uxUltra étendu

Lorsqu’on forme la chaîne de caractères série à partir de la graisse et de la largeur, on laisse tomber le m qui signifie medium concernant la graisse ou la largeur, auquel cas on en utilise juste un (‘m’).

\fontshape{allure}

Sélectionne l’allure de police. Les allures valides sont :

nDroit (normal)
itItalique
slIncliné (oblique) — ‘sl’ pour slanted en anglais.
scPetites capitales
uiItalique droit — ‘ui’ pour upright italic en anglais
olDétouré — ‘ol’ pour outline en anglais.

Les deux dernières allures ne sont pas disponibles pour la plupart des familles de polices, et les petites capitales sont aussi souvent absentes.

\fontsize{taille}{interligne}

Réglage de la taille de police et de l’espacement d’interligne. L’unité des deux paramètres est par défaut le point (pt). L’espacement d’interligne est l’espace vertical nominal entre ligne, de ligne de base à ligne de base. Il est stocké dans le paramètre \baselineskip. La valeur par défaut de \baselineskip pour la police Computer Modern est 1,2 fois le \fontsize. Changer directement \baselineskip est déconseillé dans la mesuure où sa valeur est réinitialisée à chaque fois qu’un changement de taille se produit ; au lieu de cela utilisez \baselinestretch (voir \baselineskip & \baselinestretch).

\linespread{facteur}

Équivalent à \renewcommand{\baselinestretch}{facteur}, et donc doit être suivi de \selectfont pour prendre effet. Voir \baselineskip & \baselinestretch, pour plus ample information.

\selectfont

Les modifications apportées en appelant les commandes de fonte décrites ci-dessus n’entrent en vigueur qu’après que \selectfont est appelé, comme dans \fontfamily{nomfamille}\selectfont. La plupart du temps il est plus pratique de mettre cela dans une macro : \newcommand*{\mapolice}{\fontfamily{nomfamille}\selectfont}
(voir \newcommand & \renewcommand).

\usefont{codage}{famille}{série}{allure}

Revient à la même chose que d’invoquer \fontencoding, \fontfamily, \fontseries et \fontshape avec les paramètres donnés, suivi par \selectfont. Par exemple :

\usefont{ot1}{cmr}{m}{n}

Précédent: , Monter: Fonts   [Table des matières][Index]