Suivant: , Monter: Fonts   [Table des matières][Index]


4.1 fontenc package

Synopsis :

\usepackage[codage_fonte]{fontenc}

or

\usepackage[codage_fonte1, codage_fonte2, ...]{fontenc}

Spécifie les codages de fonte. Un codage de fonte est une application des codes de caractères vers les glyphes de fonte utilisés pour composer votre texte en sortie.

Ce paquetage ne fonctionne que si vous utilisez le moteur pdflatex (voir TeX engines). Si vous utilisez les moteurs xelatex ou lualatex alors utilisez à la place le paquetage fontspec.

La police originale de TeX, Computer Modern, comprend un nombre limité de caractères. Par exemple, pour faire des caractères accentués ordinaires vous devez utiliser \accent (voir \accent) mais cela désactive la césure. TeX users have agreed on a number of standards to access the larger sets of characters provided by modern fonts. Si vous utilisez pdflatex alors placer ceci dans le préambule

\usepackage[T1]{fontenc}

cela active la prise en charge pour les langages européens les plus répandus, notamment le français, l’italien, le polonais. En particulier, si vous avez des mots avec des lettres accentuées alors LaTeX gèrera leur césure et le document en sortie peut faire l’obet de copier/coller. (La seconde ligne optionnelle vous permet de taper directement les caractères accentués dans votre fixhier source).

Si vous utisez un codage tel que T1 et que les caractères ne sont pas nets ou passent mal au zoom alors vos fontes sont probablement définies par des cartes binaires (bitmap), on parle de fontes matricielle ou Type 3. Si vous désirez des fontes vectorielles, utilisez un paquetage tel que lmodern ou cm-super pour obtenir des fontes vectorielles qui étendent celles utilisées par défaut par LaTeX.

Pour chaque codage_fonte passé en option mais encore non déclaré, ce paquetage charge les fichierss de définitions du codage, nommé codage_fonteenc.def. Il règle aussi \encodingdefault comme le dernier codage dans la liste d’option.

Voici les valeurs usuelles pour codage_fonte.

OT1

Le codage original pour TeX. Limité quasiment aux lettres latines non accentués.

OMS, OML

Codage des symboles et des lettres mathématiques.

T1

Texte étendu de TeX. Appelé parfois le codage Cork du nom de la conférence du grouope d’§Uitlisateurs TeX durant laquelle il fut élaboré. Donne accès à la plupart des caractères accentués européens. C’est l’option la plus fréquente pour ce paquetage.

TS1

Codage Texte Companion.

Par défaut LaTeX charge OML, T1, OT1, et ensuite OMS, et règle le codage par défaut à OT1.

Même si vous n’utilisez pas de lettres accentuées, vous pourriez avoir besoin d’un codage de font si la fonte que vous utilisez l’exige.

Si vous utilisez des fontes codée en T1 autre que celles de la police par défaut Computer Modern, alors vous pourriez avoir besoin de charger le paquetage qui sélection vos fontes avant de charger fontenc, de sorte à empécher le système de charger l’une des fontes codées en T1 de la police par défaut.

L’équipe du projet LaTeX a réservé les noms de codafge commençant par : ‘T’ pour les codages standards de text à 256 caractères, ‘TS’ pour les symboles qui étendent les codages T correspondants, ‘X’ pour les codages de test, ‘M’ pour les codages standards de math à 256 caractères, ‘A’ pour les applications spéciales, ‘OT’ pour les codages standards de texte à 128 caractères, et ‘OM’ pourn les codages standards de math à 128 caractères (‘O’ est l’initiale d’‘obsolete’).

Ce paquetage fournit un certain nombre de commandes, détaillées ci-dessous. Beaucoup d’entre elles sont spécifiques à un codage, aussi si vous avez défini une commande qui fonctionne pour un codage mais que le codage courant en est différent alors la commande n’est pas active.


Suivant: , Monter: Fonts   [Table des matières][Index]